Skip to main content

Comment sortir de sa zone de confort ?

 Comment sortir de sa zone de confort ?

 

Nous avons tous des rêves. Plusieurs rêves. Des rêves qui perdurent parfois depuis notre enfance. Certains les ont réalisés et d’autres les ont égarés en chemin. Si vous faites partie de ceux qui n’ont pas osé, pas de panique. C’est bien souvent normal. Attention, il se pourrait que votre petite zone de confort vous joue de grands tours.

Comment connaître (et reconnaître) sa zone de confort ?

La zone de confort représente l’ensemble de nos habitudes, nos routines, croyances, savoir-faire et comportements quotidiens. C’est une zone qui nous rassure dans laquelle nous nous sentons en sécurité parce qu’elle ne contient aucun risque. Une sorte de bulle protectrice. Il y fait tellement bon vivre qu’on y reste volontiers au détriment de ses propres objectifs et de sa propre évolution.

Si vous avez l’impression de stagner, c’est le signe qu’il faut sortir de cette zone. Parfois, vous restez dans votre zone de confort même quand l’environnement est toxique.

Pourquoi ?

Tout simplement vous avez trop peur de l’inconnu. Dans notre zone de confort, jamais on ne pense que l’herbe est plus verte ailleurs. Cela ne nous effleure même pas l’esprit. On ne lâche pas la proie pour l'ombre.

Cette zone de confort nourrit votre besoin de sécurité et vous avez l’impression, tel un prisonnier qui n’est jamais sorti de sa cellule, que le risque se trouve à l’extérieur.

Dans cette zone, l’action est peu présente.

Et pourtant,  comme vous le savez certainement, un gramme d’action vaut mieux que 10 000 grammes de réflexion pour mener à bien ses objectifs !

  “Les grandes choses ne se produisent jamais dans votre zone de confort"

Pourquoi aimons-nous tant notre zone de confort ?

Nous aimons notre zone de confort car en tant qu’humain, nous avons un ennemi puissant qui nous pousse à résister et à être dans l’inaction : la peur du changement. Oui, le changement n’est pas une étape facile et la peur n’est en réalité qu’un processus de protection et de défense. La peur du changement n’est autre que la peur de l’inconnu.

Beaucoup attendent de souffrir, de tomber malade pour oser.

O.S.E.R : Ce petit mot de seulement 4 lettres vous permettra d'accéder au bonheur.

Mon conseil : n’attendez plus ’être au pied du mur. Si vous souhaitez sauter le pas, aller vers vos rêves, allez-y. Ne laissez plus votre imagination vous jouer des tours. Vos appréhensions n’existent que dans votre tête. Celles-ci vous paralysent, vous empêchent de vous réaliser.

“Saute et le filet apparaîtra."

Comment sortir de notre zone de confort ?

Sortir de notre zone de confort est plus simple qu’il n’y paraît. C’est le premier pas le plus dur. Donc, sortir de sa zone de confort n’est ni une question d’intelligence, ni de compétence,  mais de volonté.

Pour cela, vous devez vous connecter à vos objectifs :

✓Demandez vous ce que vous ne voulez plus dans votre vie.

Et à la place : 


Que voulez-vous ?
Pourquoi ?
Pour générer quoi ?
Qu’est-ce qui doit changer dans votre vie ?
Pour qui le faites-vous ?
Qu’est-ce qui vous motive ?

“Faites chaque jour quelque chose qui vous effraie“.

Vos plus belles armes seront toujours votre audace pour vous mettre en route, votre motivation pour continuer et la tenacité pour tenir la route. Avoir une véritable raison de réaliser vos souhaits va vous sortir de l’inertie et vous permettre de sortir de votre zone de confort.


Ensuite, il est essentiel de casser cette peur du changement :


Pourquoi le changement vous fait-il peur ?
Qu’est-ce que ça vous évoque ?
Quelles sensations cela provoquent chez vous ?
Et si vous remplaciez  vos pires  scénarios par les meilleurs ? (exemple : “et si cela ne marche pas ?” par “et si ça marchait ?”)


Qui n’a jamais entendu : « on sait ce que l’on perd mais on ne sait jamais ce que l’on va trouver » ou encore "Il ne faut pas lâcher la proie pour l'ombre". Si vous les intégrez, elle deviennent des croyances  limitantes.
Avec ce genre d' expressions bien ancrées dans votre inconscient, il arrive que même si vous manquez d’oxygène au point devous asphyxier (ce qui pourrait être le cas dans votre vie professionnelle comme personnelle), vous n’osez pas provoquer les premiers changements.

“Lorsque vous souhaiterez réussir autant que vous souhaitez respirer, vous aurez du succès". Eric Thomas

Attention, personne ne vous demande de sauter sans parachute. Vous pouvez avancer petit pas par petit pas sans écouter les personnes négatives. Suivez aussi votre instinct. J’ai bien dit "instinct”, pas vos “peurs”.


La sortie de zone de confort peut s’effectuer à grands pas ou à petits pas. Chacun a son rythme.
Regardez-vous dans le miroir et dites à haute voix chaque jour  :


“J’ai un mental fort”
“Je contrôle ma vie”
“Je suis capitaine de mon âme et maître de ma destinée”
“J’ai confiance en moi et en la vie”


Et autres phrases positives qui résonnent en vous. Good vibes only !

Les 3 zones

Les spécialistes ont défini 3 zones :

  1. La zone de confort (la fameuse) : ici rien ne change. Vous êtes le spectateur de votre vie. Vous vivez par procuration.
  2. La zone d’apprentissage : ici, vous apprenez à changer vos habitudes et vous expérimentez. Vous êtes acteur de votre vie.
  3. La zone magique (selon votre perception, cette zone sera une zone de panique ou une zone de bonheur) : ici, vous dépassez vos limites pour réaliser vos rêves, trouver un sens à votre vie et cultiver le bonheur.

Les 3 zones


Alors maintenant, posez-vous ces questions :


Et si j’élargissais ma zone de confort pour que mes rêves deviennent (enfin) réalité ?
Et si une vie excitante m’attendait à l’extérieur de cette zone ?
Quelle chose nouvelle puis-je intégrer dans ma vie  aujourd'hui? (nouvelle habitude, nouvelle activité, nouvel état d’esprit …)

Poue conclure,


Le bonheur est souvent à un seul pas. Une question de centimètre et d’état d’esprit. Rappelez-vous, vos peurs sont souvent irrationnelles. Apprivoisez-les, rêvez grand et osez.
Montrez à vos doutes, vos peurs, vos croyances limitantes la porte de la sortie, et verrouillez-là à double tour. Croyez toujours en vos rêves. Agissez comme le super-héros de votre vie. Souvenez-vous de chaque réussite, chaque petit pas et célébrez-les. Ne regardez pas le chemin restant à parcourir mais regardez le chemin parcouru et savourez. Voyez le bonheur, non pas comme une destination, mais comme une destinée.
Et surtout passez à l’action. Si vous n'avez pas confiance en vous, c'est dans l'action que vous allez la renforcer.


Nelson Mandela, dans sa cellule, lisait et relisait ces quelques vers prophétiques de William Ernest Henley :

« Je suis le maître de mon destin, le capitaine de mon âme ».

Devenu Président de l’Afrique du Sud et Prix Nobel de la Paix, son exemple démontre que les rêves, même les plus fous, peuvent devenir réalité.


Si vous vous donniez aujourd’hui la permission de viser l’impossible, le magique, l’inatteignable, que souhaiteriez-vous ?


A votre potentiel, prêt, feu, partez !

Alexandra de Roulhac, votre coach du bonheur �
PS : Parce que le bonheur se multiplie quand on le partage. Alors commentez (pour extérioriser), likez (pour donner et recevoir de l’amour) et partagez (pour attirer le bonheur). Une personne de votre entourage a besoin de ces mots, envoyez-lui l’article.

Comment transformer le négatif en positif ?

Comment transformer le négatif en positif ?

 

Guerre, inflation, crise sanitaire - économique - financière, grève, catastrophes naturelles, pandémie…

Chaque jour, vous êtes confronté à plus de 60 000 pensées dont 48 000 seront négatives.


Dans un monde d’incertitudes, comment vous projeter positivement ? Voir un futur serein pour vous et vos proches ? Faire des projets d’avenir ? Et être tout simplement optimiste ? Selon votre fonctionnement, votre manière de gérer les informations, vos conditions de vie, votre sensibilité, vous ne réagissez pas de la même façon aux mauvaises nouvelles. Certains vont se challenger. D’autres voir tout en noir.  

je vous lance un défi : “et si vous changiez votre rapport au négatif ?”. 

 

Vous avez le pouvoir de changer vos propres règles

 

Comment utilisez vous votre énergie ?

Pour l’utiliser d’une façon constructive, il est essentiel de reconnaître ce que vous pouvez contrôler (vos pensées, vos comportements, vos actions etc) et ne pas contrôler (le confinement, l’économie, les sentiments des autres etc).


C’est évidemment bien plus facile d’avoir un moral au beau fixe quand tout va bien.

Et pourtant, si vous n’avez pas le pouvoir de changer votre environnement, vous avez toujours celui d’en modifier au moins votre perception.D’ailleurs, selon les scientifiques, nous avons 40 % de marge de manœuvre pour cultiver notre propre bonheur !

Une question d’optimisme

L’optimiste ne refuse pas les côtés négatifs. Il refuse simplement de s’attarder dessus. Si vous souhaitez marcher sur les traces des optimistes et devenir solaire, alors  : Voyez le négatif comme une étape transitoire.

Ayez un plan.

Fixez-vous des objectifs et lisez-les chaque soir avant de vous coucher.
Créez-vous un vision board avec tout ce que vous désirez le plus dans ce monde (ami, amour, famille, santé, maison, voyages, richesse …)
Soyez convaincu par votre capacité à avoir un impact positif sur le monde.
Vibrez selon vos envies et non pas selon vos peurs.
Souriez à la vie et apportez lui d’abord votre bonne humeur.
Parlez de choses positives.
Faites des compliments et partagez des moments sympathiques avec votre entourage.

Être optimiste est un super pouvoir. Il vous permet d’attirer les bonnes personnes et les bonnes opportunités. Comme par magie.

La magie, c’est votre mindset et votre attitude.

On parle aussi de bien-être émotionnel. Et vous pouvez l’activer et voir la vie autrement. Vous pouvez aussi vous faire coacher pour l'activer si vous n’y arrivez pas tout seul. 

En plus, l’optimisme est bon pour la santé et permet de booster votre longévité !


Pour ne pas laisser le négatif prendre le contrôle sur votre vie, vous devez identifier vos peurs pour les apprivoiser sereinement.

Comment résonne tel événement négatif en vous ? Que vous rappelle-t-il ? Y a t-il un déclencheur inconscient ? Quelle est votre peur la plus profonde ?

La peur est une réaction normale pour faire face au danger mais attention à ne pas la transformer en angoisse en tournant en boucle des scénarios imaginaires. Les humains sont très forts pour ça. 80% de nos peurs sont irrationnelles.

Je vous invite à faire ce thème de réflexion :


Ecrivez vos peurs intuitivement puis notez leur intensité sur une échelle de un à dix.
Identifiez vos 3 plus grandes craintes.
Sont-elles bien fondées ou psychologiques ?
Sortez ces dernières de l’ombre une par une, acceptez-les?, ressentez les et faites leur un pied de nez.


C’est seulement après cette étape que vous vous focaliserez sur vos envies et non sur vos peurs. Se concentrer sur vos envies va vous permettre d’amplifier le positif et d’anticiper mieux le futur.


Vous l’avez compris, c’est votre état d’esprit qui va modifier la donne.


Choisissez donc vos pensées avec soin ! Virez le pessimisme s’il tente de s’incruster dans votre tête et invitez plutôt notre ami l’optimisme. Souvenez-vous des paroles d’Alain (Propos sur le bonheur) :

 

 “Le pessimisme est d’humeur, l’optimisme est de volonté Tout homme qui se laisse aller est triste.”

Pour conclure


Tout n’est que perception. Chacun vivra les évènements à sa façon. Mais sachez que chacun d’entre nous a le pouvoir de transformer le négatif en positif. Quand vous êtes négatif, vous voyez des problèmes partout.

Quand vous êtes positif, vous trouvez des solutions à tout.

 Le négatif attire le négatif et le positif attire le positif.

Donc la vraie question est : que voulez-vous attirer ?

Alexandra de Roulhac, votre coach du bonheur �
PS : Parce que le bonheur se multiplie quand on le partage. Alors commentez (pour extérioriser), likez (pour donner et recevoir de l’amour) et partagez (pour attirer le bonheur). Une personne de votre entourage a besoin de ces mots, envoyez-lui l’article.

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner. Merci

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que NotAllowedScript6568e7e4ba8c7ReCAPTCHA, Google NotAllowedScript6568e7e4ba3a6Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Session

Veuillez vous connecter pour voir vos activités!

Autres cookies

Ce site web utilise un certain nombre de cookies pour gérer, par exemple, les sessions utilisateurs.

Ils me font confiance

et ont expérimenté le bonheur au travail pour plus de performance
Bnp Paribas
Natixis
Mars Food
Total
Journal du parfum
Perles office