Comment se remettre d’un échec facilement ?

Comment se remettre d’un échec facilement ?

Les jours se suivent mais ne se ressemblent pas. Dans la vie, vous êtes constamment confronté à des hauts et des bas. Les périodes de crises ne sont pas des périodes faciles. Certaines sont plus douloureuses que d’autres. Dans ces moments précis, vous vous sentez en situation d’échec. Et c’est un sentiment normal.

D’où vient l’échec et quelle est sa signification ?

 

Contrairement à ce que vous pourriez croire, le mot “échec” n’a rien à voir avec le jeu. Le jeu d'échecs vient du persan et signifie Roi (Shah). L’échec comme nous le vivons parfois si mal signifie “obstacle, situation délicate, insuccès”. Une situation d’échec n’est en aucun cas une partie “game over”. Et bizarrement les mots “échecs” et “échouer” n’ont pas la même origine. Si l’échec est souvent perçu comme contraire de réussite, qu’en est-il réellement ?

 “Le succès, c’est l’échec de l’échec” . Delphine Lamotte

 Prendre l’échec comme une étape essentielle au succès

Et si vous preniez tous les challenges comme des jeux ? Faire des hauts et des bas un chemin amusant. Un florilège d'expériences. L’échec ne doit pas être une fin en soi mais plutôt un commencement. Une suite de réponses à des questions.
Afin de bien appréhender l’échec, posez-vous la question suivante : Réussir dans la vie, ça signifie quoi selon vous ?
Chacun de nous a sa propre vision de la réussite.  …
D’ailleurs, on parle souvent de réussite professionnelle alors que pour certains la vie familiale, le domaine sportif ou encore le domaine social leur semble bien plus important.
Évidemment, votre vision de la réussite va évoluer selon votre tranche d’âge et votre degré de maturité.
Pour garder le bon cap, le secret est de vous laisser guider par vos valeurs et votre moi-profond :
Que voulez-vous ?
Pour quoi êtes-vous prêt à vous battre ?
Cette question est importante parce qu’en acceptant les règles du jeu, vous acceptez l’échec et l’accueillez comme un tremplin qui vous permet de vous approcher de votre objectif.
Ainsi, vous naviguez dans le bon sens. Celui qui vous emmène vers le chemin du bonheur. Ajustez les voiles selon le vent du moment et regardez droit devant vous !
Affrontez vos échecs sans vous dévaloriser !
Échouer, ça arrive à tout le monde et c’est ok.
L’échec touche souvent votre égo. Quand votre égo est touché, soit vous avez la rage pour rebondir, soit vous êtes vexé et restez inactif.
Les échecs font partie de votre parcours. Ils vous permettent d’évoluer.

 Transformer l’échec en force


La vraie force n’est-elle pas d’affronter vos failles sans vous laisser déstabiliser ?
Toutes les personnes qui ont laissé une trace dans l’histoire ont un point en commun : elles se sont plantées maintes et maintes fois et ont gardé l’espoir


Prenez exemple sur Thomas Edison, l’inventeur de l’ampoule.


“Je n’ai pas échoué, j’ai trouvé 10 000 moyens qui ne fonctionnaient pas.”

Quelques exemples inspirants :
Thomas Edison s’est planté 10 000 fois avant d’inventer la lumière ! Il croyait en son invention et savait qu’elle aboutirait.
Steve Jobs s’est fait virer de chez Apple en 1 985. A la tête d’Apple, il se pensait irremplaçable et il a compris que personne ne l’était ! Après quelques années, Apple a finalement connu une mauvaise période et a réengagé Steve Jobs. Celui-ci a fait un retour gagnant et a été au top de sa créativité grâce à cette leçon de vie.
Le joueur de basket-ball américain Michael Jordan a raté 9000 tirs dans sa carrière. Il a perdu presque 300 matchs.
Il a échoué encore et encore dans sa vie. Et c’est pourquoi il a réussi !

Comprendre le message de l’échec

L’échec a un message pour vous : vous faire comprendre pourquoi vous avez échoué.
La difficulté vous amène à trouver des nouveaux moyens, un nouvel état d’esprit pour réussir vos challenges.
Quand vous avez le sentiment d’échouer, dites-vous : “Et si l’échec n’était pas une fin en soi mais plutôt un signe que le succès approche à grands pas ?
Ne vous découragez jamais. Ne perdez pas vos objectifs. Croyez en vos rêves. Faites confiance en la vie. Ayez confiance en vous.
Derrière chaque échec se trouve un cadeau, un message ou une jolie leçon. Selon Freud, un échec peut aussi être un acte manqué.
Ce qui signifie que votre inconscient vous joue des tours !
Il vous pousse à échouer afin de vous forcer à vous tourner vers une introspection profonde, vers une recherche de sens et de ressources nouvelles pour l’avenir.
A ce moment-là, le message de l’échec n’est donc plus de persévérer mais bien au contraire de changer de cap !

Malheureusement, en France, l’échec a encore souvent une connotation bien trop négative.

A contrario, les Américains revendiquent leurs défaites fièrement. Ils nous démontrent de cette façon que, malgré les difficultés, on peut rebondir toujours plus haut, toujours plus fort.
Votre échec ne définit en rien votre identité.
Pour garder votre confiance en vous, ne vous identifiez pas à vos échecs et restez  toujours dans l’action pour avancer.
Vous n’êtes pas votre échec. Vous n’êtes pas un résultat.
Peut-être, vous sentez vous bloqué dans une situation et vous vous dites : « j’ai peur », « Je n’ai vraiment pas de chance », « Je ne m’en sortirai jamais, à quoi bon » …
Et donc vous vous sentez comme paralysé. Vous perdez en estime. Vous vous sentez nul.
Que nenni. Tout ça n’est qu’une grande illusion.

 6 astuces pour faire de l’échec un point de bascule

  1. Acceptez toutes vos émotions, vos peurs, vos frustrations, vos déceptions. Laissez-les s’exprimer mais ne vous y complaisez pas.
  2. Créez votre zone d’invincibilité. Souvenez-vous d’un moment où vous vous êtes senti invincible et connectez-vous à cette sensation. Imprégnez-vous de cette expérience forte que vous avez vécue. Quelles émotions aviez-vous ressenties à ce moment-là ? Mémorisez les sensations corporelles et physiques. Utilisez ce souvenir où vous aviez l’impression que le monde vous appartenait pour retrouver cette énergie positive !
  3. Rappelez-vous que vos ressources, vos talents, vos forces sont toujours en vous !
  4. Redressez-vous fièrement main sur les hanches en mode super héros. Ce monde n’attend que vous pour le meilleur et pour le pire.
  5. Répétez : «je suis fort, ça va aller, je vais assurer ».
  6. Ecrivez des mantras sur votre miroir de salle de bain. A lire chaque matin. Cela vous mettra en confiance et vous permettra d’évacuer les pensées limitantes et négatives. Cela fera ressurgir le lion qui est en vous !
    Je compte sur vous, You can do it !

Pour conclure  :


L’échec n’est pas négatif. Vous ne perdez jamais. Soit vous gagnez, soit vous apprenez. L’échec est même nécessaire. C’est un processus qui permet de s’ajuster. Ne laissez pas votre égo avoir peur de l’échec. Celui qui ne fait rien ne ratera jamais rien. Mais l’immobilisme n’est pas le but de votre vie. Et pour citer Denis Waitley :

“Oublie les conséquences de l’échec. L’échec est un passage transitoire qui te prépare pour ton prochain succès”.

Alexandra de Roulhac, votre coach du bonheur 🍀
PS : Parce que le bonheur se multiplie quand on le partage. Alors commentez (pour extérioriser), likez (pour donner et recevoir de l’amour) et partagez (pour attirer le bonheur). Une personne de votre entourage a besoin de ces mots, envoyez-lui l’article.

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner. Merci

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que NotAllowedScript63e12f8519556ReCAPTCHA, Google NotAllowedScript63e12f85192f6Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Session

Veuillez vous connecter pour voir vos activités!

Autres cookies

Ce site web utilise un certain nombre de cookies pour gérer, par exemple, les sessions utilisateurs.

A la poursuite du bonheur :

Copyright 2009-2022